Pages vues le mois dernier

vendredi 27 avril 2012

les Jeux Olympiques sont-ils des Jeux ?? Est-ce bien de sport qu'il agit encore ??

" Les Jeux Olympiques sont-ils des Jeux ?? Est-ce bien de sport qu'il agit encore ?? "
Telles sont les questions principales répondus par une enquête menée sur les fausses valeurs de l'idéal sportif par trois journalistes du Monde Diplomatique en 2004 et une réflexion sur les J.O. par Albert Jacquard en 2004.




En 1896, après que le baron Pierre de Cubertin a lancé le mouvement irrésistible de proporgation sportive en réssuscitant les J.O. à Athens, le phénomène sportif s'est caractérisé par la combinaison de plusieurs facteurs : un développement sans précédente sur toute la planète et leur homogénéisation internationale par la codification de règles unifées. L'important c'est de participer et non de gagner. Mais la réalité vécue aujourd'hui par ceux qui participent est de gagner et alors, tout est mis au service de cette ambition. À chaque échelon, tout n'ont qu'un but, la VICTOIRE !! Cependant, il faut constater les dangers impliqués par cette évidence. Dans les processus impulsés par les Jeux, tout est au service de la victoire car elle reste seulement dans les mémoires. De plus en plus, grâce à la médiatisation et la mondialisation, les J.O. sont devenus les grands provoyeurs de modèles. Dans un spectacle mondialement télédiffusé, cela donne une nouvelle histoire composée d'exploits, de records, de performances créant ainsi des mythes et de fabuleuses legendes et donc, les champions seraient les Dieux. Ensuite, avec la médiatisation, le sport est aussi devenu un enjeu financier. Le sport n'est plus désormais que l'une des composantes d'un temps et d'un espace autonomisés par le capital. Il est la prise de possession du temps et de l'espace à son image et comme image. Ainsi, des sportifs sont devenus les véritables " stars ". À tel point que le sport s'est dorénavant devenu un besoin de base tel que boire, manger ou dormir et qu'il est devenu un espace-temps quasi exclusif par la passion inessentiel, pour un grand nombre d'individus, il n'y a plus rien en dehors de lui.
" De nos jours, le sport n'est qu'une frénésie de compétitions. Il fait partie de la vie quotidienne " - arjunparlefrançais.

1 commentaire:

  1. www.ady-shucks.blogspot.in
    les pensées d'un francophone amateur

    Monsieur Arjun parle français.com : Je suis agréablement surpris par la qualité de votre article :0)

    Veuillez voir un excellent clip vidéo ici :
    http://ady-shucks.blogspot.in/2012/04/regarde-moi-et-tell-me-y-la-nouvelle.html

    RépondreSupprimer