Pages vues le mois dernier

vendredi 27 avril 2012

les Jeux Olympiques sont-ils des Jeux ?? Est-ce bien de sport qu'il agit encore ??

" Les Jeux Olympiques sont-ils des Jeux ?? Est-ce bien de sport qu'il agit encore ?? "
Telles sont les questions principales répondus par une enquête menée sur les fausses valeurs de l'idéal sportif par trois journalistes du Monde Diplomatique en 2004 et une réflexion sur les J.O. par Albert Jacquard en 2004.




En 1896, après que le baron Pierre de Cubertin a lancé le mouvement irrésistible de proporgation sportive en réssuscitant les J.O. à Athens, le phénomène sportif s'est caractérisé par la combinaison de plusieurs facteurs : un développement sans précédente sur toute la planète et leur homogénéisation internationale par la codification de règles unifées. L'important c'est de participer et non de gagner. Mais la réalité vécue aujourd'hui par ceux qui participent est de gagner et alors, tout est mis au service de cette ambition. À chaque échelon, tout n'ont qu'un but, la VICTOIRE !! Cependant, il faut constater les dangers impliqués par cette évidence. Dans les processus impulsés par les Jeux, tout est au service de la victoire car elle reste seulement dans les mémoires. De plus en plus, grâce à la médiatisation et la mondialisation, les J.O. sont devenus les grands provoyeurs de modèles. Dans un spectacle mondialement télédiffusé, cela donne une nouvelle histoire composée d'exploits, de records, de performances créant ainsi des mythes et de fabuleuses legendes et donc, les champions seraient les Dieux. Ensuite, avec la médiatisation, le sport est aussi devenu un enjeu financier. Le sport n'est plus désormais que l'une des composantes d'un temps et d'un espace autonomisés par le capital. Il est la prise de possession du temps et de l'espace à son image et comme image. Ainsi, des sportifs sont devenus les véritables " stars ". À tel point que le sport s'est dorénavant devenu un besoin de base tel que boire, manger ou dormir et qu'il est devenu un espace-temps quasi exclusif par la passion inessentiel, pour un grand nombre d'individus, il n'y a plus rien en dehors de lui.
" De nos jours, le sport n'est qu'une frénésie de compétitions. Il fait partie de la vie quotidienne " - arjunparlefrançais.

lundi 23 avril 2012

Le mariage est-il une institution dépassée ??

Le mariage n'est pas juste une institution dans laquelle un couple vit ensemble mais il a d'autres significations. De nos jours, la conception du mariage a changé. Avant c'était une institution valorisée.

Mais, avec la nouvelle génération, la question est de savoir :-

SI LE MARIAGE RESTE ENCORE UNE INSTITUTION VALORISÉE OU C'EST UNE INSTITUTION DÉPASSÉE.
Personnellement, je suis d'accord que la nouvelle génération voit le mariage dans une perspective differente que la génération précédente. Mais je ne suis pas d'accord avec le fait que ce soit une institution dépassée. De nos jours, les gens veulent consacrer plus de temps à leur éducation, leur carrière et donc, le mariage est devenu secondaire. Mais, cela ne veut pas dire que la nouvelle génération ne respecte pas l'institution du mariage. Un mariage n'est pas seulement le fait de vivre ensemble ou d'avoir des enfants. Mais aussi, il aide à se rendre compte de ses responsabilités et de plus en plus, à mieux progresser dans sa vie professionnelle et personnelle. Prennant le cas de l'Inde, le mariage reste encore une institution valorisée malgré le fait que les gens consacrent leur temps à leur carrière. Mais aussi, dans certaines cas comme les pays occidentaux et même en Inde, il y a des gens qui croient seulement en l'amour. Le mariage existe s'il y a de l'amour. Si non, le mariage ne marche pas.

Il y a une citation :-
" les mariages se font dans le ciel "

Je voudrais conclure en disant que le mariage est une institution qui apporte toujours le bonheur. Il y aura des périodes de difficultés mais il nous rend fort pour l'avenir. Détruire un mariage ou la divorce n'est jamais la solution. Selon moi, le mariage reste toujours une institution valorisée et non pas dépassée.

lundi 16 avril 2012

Est-ce que l'origine ethnique explique le crime ??

Une enquête menée par trois journalistes de l'Express en 2006, un autre à la même date réalisée par les correspondants de l'Express et un article publié sur le site de RFi mettent en place le problème de la délinquance. Il est convient de se demander :- 

SI L'ORIGINE ETHNIQUE EXPLIQUE LE CRIME. ET COMMENT ON PREND EN COMPTE L'ORIGINE ETHNIQUE DES CRIMINELS.

D'abord on verra le cas français et alors, on passera à la situation dans les autres pays. 

Premièrement, les français font la distinction selon la nationalité et non selon l'origine. Chaque année, les chiffres montrent que les étrangers représentent vingt pour cent des délinquants. Mais les chiffres masquent toujours la réalité qui est plus dérangeante. Deuxièmement, ils ont introduit un fichier appelé << Canonge >> qui donne la description physique des criminels et aussi, dans lequel douze type ethniques sont retenus. Ensuite, l'Observatoire national de la Délinquance a mise en place un outil pour mesurer la délinquance et la criminalité. Mais certaines voix comme celle de Nicolas Sarkozy, estiment que cet outil ne reflète pas la vrai délinquance du pays. Pour Nicolas Sarkozy, il faut plus de transparence. D'un autre coté, selon Alain Bauer, Président de l'OND, la création d'un fichier ethnique pourrait certes ouvrir des perspectives en termes d'analyse mais elle aurait un grand nombre d'effets pervers.

Passons maintenant à la situation des autres pays. Aux Etats-Unis, le bureau des statistiques classifie la population afin de faire une distinction des criminels. Même en Grande-Bretagne, le concept de communautarisme est suivi. En revanche, la pratique de nombreux pays d'Europe occidentale s'oppose aux modèles anglo-saxons. En Allemagne comme en France, ils font une distinction entre nationaux et étrangers. Finalement, dans les pays comme l'Italie et l'Espagne, il n'y a rien puisque là-bas, il n'y a pas de phénomène massif de la deuxième génération.

En fin de compte, après avoir vu le cas français et la situation dans les autres pays d'Europe occidentale, je voudrais dire qu'on ne doit pas distinguer les criminels par ses origines ethniques. Le crime, c'est le crime et c'est le même pour un criminel. Les origines ethniques ne doivent pas être un moyen de faire distinguer entre les criminels. 
" C'est toujours le criminel qui explique le crime et pas ses origines ethniques "
Qu'en pensez-vous ??

lundi 9 avril 2012

L'Innovation technologique française en matière de transports : un paradoxe ??

Permettez-moi de vous addresser à propos de l'innovation technologique française dans le domaine de transport. Il convient de se demander SI L'INNOVATION TECHNOLOGIQUE FRANÇAISE EN MATIÈRE DE TRANSPORTS EST UN PARDOXE.

D'abord, je vais vous montrer des exemples de la technologie française avant de partager mon avis.

Je vais tout d'abord prendre le cas d'airbus. L'airbus est considéré comme le géant européen des airs. En 2006, airbus a mis en place le plus gros avion commercial au monde- A380. C'est le dernier né des avions d'airbus. Ce modèle a beaucoup d'avantages. Premièrement, capable de transporter 35% de passagers de plus que son concurrent, Boeing, et avec une surface plancher nettement supérieur, il offre des prestations luxeuses comme la galarie marchande, le casino, la bibliothèque et cetera. Ensuite, bénéficiant des technologies les plus avancées de cette décennie, A380 est le plus économique en termes de consommation de carburant et le plus respecteux de l'environnement jamais produit. De plus en plus, équipé de réacteurs de nouvelle génération, A380 est deux fois moins bruyant que son concurrent. Finalement, ce modèle fournit la solution la plus responsable sur le plan socio-économique pour faire face à l'encombrement du trafic et des aéroports.



Passons maintenant à la deuxième plus grande innovation technologique française qui a été crée par Renault- La Logan. À l'heure où les constructeurs automobiles cherchent à monter en gamme, l'entreprise de Renault a fait le pari inverse en misant un concept dépouille : la Logan- une voiture à bas prix à la conquête des pays émergeants. Conscient de l'enjeu et de la concurrence, Renault a décidé de lancer la fabrication de sa voiture à bas prix en Roumanie où les couts de production sont imbattables. Cette voiture d'une technologie simple est facilement réparable par des garagistes locaux. Les fabricateurs de Logan a remporté un grand succès parce que la Logan est devenue, en novembre 2004, la voiture la plus vendue de Roumanie et aujourd'hui, elle est rentable. 


Personnellement, les deux innovations françaises- l'une par airbus et l'autre par Renault, sont vraiment des innovations énormes du monde. Pour le moment, l'airbus se trouve dans un situation de quasi-monopole puisque Boeing n'a pas lancé de concurrent serieux en riposte à l'A380. D'autre coté, même si la Logan a remporté le succès en Roumanie mais il y a quand-même des défis à surmonter. Le plus grand défi est que maintenant, la Logan fallait-il la vendre à l'Europe de l'Ouest ?? Mais, ça ne veut pas dire que l'innovation technologique française est un paradoxe. Ça veut dire juste qu'il y a toujours des espaces d'améliorer pour être le meilleur en avenir.